Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Indésirable (La France rurale, by Larher)

erwan larher, indésirable, quidamC’est l’histoire d’un personnage étrange qui arrive dans un village où personne ne l’attend… Vous pensez avoir déjà lu cette histoire ? Détrompez-vous. D’abord parce que Sam est un.e protagoniste pas comme les autres : iel est intersexe - vous en connaissez peut-être dans la vraie vie, dans les romans, pour ma part, c’était une première. Quant aux habitants de Saint-Airy, le bled où Sam pense avoir trouvé la maison de ses rêves, on ne savait même pas que ça existait. Alors bien sûr, ça jase, on aimerait quand même savoir si c’est un gars ou une gonzesse qui a eu l’idée saugrenue de retaper la « maison du Disparu » pour en faire un lieu culturel.

Mais ne vous fiez pas à la couverture : « Indésirable » n’est pas un roman sur l’intersexualité. C’est d’abord un très bon roman sur la France rurale - pas celle des cartes postales ni celle du journal de 13h, non : la France rurale à l’heure d’internet et du glyphosate, de "L’amour est dans le pré", des réseaux sociaux et des militants écolos. Avec son maire, son notaire, ses deux boulangers, son bar (son proprio, sa serveuse, ses habitués), son supermarché et son épicerie bio, quelques intermittents du spectacle ou du bâtiment, et l’assureur qui couche avec - mais je ne voudrais pas tout dévoiler.

Malgré la défiance générale, Sam tient à son projet, iel se fait des alliés… et finit par se mettre en tête, avec quelques plus jeunes, de bouter ce maire hostile à tout changement.

Et là, vraiment, vous n’avez jamais lu ça. Parce que la politique dans les romans, franchement, c’est presque toujours raté, et souvent consternant, avouons-le, quand ça se veut progressiste. Mais Larher sait de quoi il cause (il vit une partie de l’année dans un bled qui ressemble furieusement à St-Airy (je serais curieux de savoir comment le livre y a été lu, tiens)) et il tient son affaire, et tous ses personnages, leurs alliances et leurs trahisons, leurs fols espoirs et leurs petites lâchetés.

Bref : si je dis qu’on tient là le grand roman de la démocratie locale, je crains de ne donner envie à personne. Mais je vous promets de l’action, du suspense, un souterrain mystérieux et un vol en ballon pour prendre de la hauteur et voir à quoi elle ressemble vraiment, cette France éternelle.

Bravo camarade.

Erwan Larher, Indésirable, Quidam éd. (2021)

Écrire un commentaire

Optionnel