09/02/2007

Bello, salaud !

medium_bello_falsificateurs.2.gifHeureusement qu’on m’avait prévenu. Parce que si j’étais tombé de façon inopinée sur ce "à suivre..." en bas de la page 501, j’aurais peut-être refermé le livre avec un soupçon d’énervement. Alors que là je soupçonne juste Bello (ou Gallimard) de jouer sciemment avec mes nerfs, et jouer, j’adore ça. Donc je serai patient. En attendant, Les Falsificateurs ont tenu leurs promesses.

Il y a longtemps qu’hormis Houellebecq je n’avais pas lu de livre français aussi ambitieux – je parle de l’ambition du livre, bien sûr, pas de celle de l’auteur (on confond si vite...)
Quelques mauvaises langues diront que le livre ne fait pas avancer la littérature, qu’il est trop proche du scénario, trop efficace pour être honnête.
Je les plains.
Car Les Falsificateurs sont bien plus qu’une histoire rondement menée, et même si quelques ficelles sont parfois visibles la technique scénaristique n’est finalement là que pour nous accompagner sur 500 pages, pour mieux servir un propos assez malin sur la société de l’information mondialisée. Et aussi pour faire tenir ensemble une cinquantaine de petites histoires - à lire notamment, l’invention de la chienne Laika par le Consortium de Falsification du Réel et son adoption par Khrouchtchev, ou la théorie sur l’ADN de l’entreprise et l’indice de compatibilité génétique en cas de fusions-acquisitions...

La force de Bello, c’est aussi de nous proposer non pas une vision du monde mais un point de vue. Sur la mondialisation, par exemple, il ne tombe ni dans l’épate à la James Bond, ni dans la condamnation bien-pensante critique convenue, il nous propose le panorama d’un monde tel qu’il est. Ensuite, c’est à nous de voir.

A suivre, donc. Au fond je suis content que ce ne soit pas fini, ces 500 pages sont déjà un beau morceau, et j’aurais été frustré d’une fin bâclée. Et je prends les paris : le prochain tome devrait fare la part belle à Google et aux entrepises de numérisation des archives... Et on saura, enfin, quelle est la raison d’être de ce fameux Consortium de Falsification. Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien et faisons semblant d’etre patients.
(Salaud!)

(NB – pour les impatients, ou les fauchés : j’ai repéré deux exemplaires d’Eloge de la pièce manquante, de Bello, chez Gibert, à Strasbourg-Saint-Denis, à l’extérieur et pour 2 euros. Moins ambitieux que Les Falsificateurs mais plus désinvolte et plus drôle, je vous le conseille... A ce prix-là, c’est satisfait ou remboursé !)

Ah, au fait, ça n'a rien à voir, hein, mais j’ai fini de lire Florian Zeller. La fascination du pire. Je vous raconte bientôt.

Commentaires

C'est marrant, pour FZ, j'allais te demander. Moi j'en suis encore au début. C'est pas que c'est pas mal. Mais je perds beaucoup de temps à n'importe quoi en ce moment. Bon, j'essaye de le finir de lire avant que tu dises ce que tu en penses :-).

Écrit par : cassiopée | 09/02/2007

Jolie critique. Je l'aurai pas lu que ça m'aurait terriblement donné envie de le lire!
Tout à fait d'accord, mieux vaut un " à suivre " qu'une fin bâclée... (et son recueil de nouvelles, Les funambules, tu l'as trouvé chez Gibert? L'exemplaire de la médiathèque de Nancy est introuvable, encore un coup du C.F.R., m'est avis).

Écrit par : A.D. | 09/02/2007

Jolie critique. Je l'aurai pas lu que ça m'aurait terriblement donné envie de le lire!
Tout à fait d'accord, mieux vaut un " à suivre " qu'une fin bâclée... (et son recueil de nouvelles, Les funambules, tu l'as trouvé chez Gibert? L'exemplaire de la médiathèque de Nancy est introuvable, encore un coup du C.F.R., m'est avis).

Écrit par : A.D. | 09/02/2007

Oups, je bégaye, moi, aujourd'hui, dsl

Écrit par : A.D. | 09/02/2007

Wouw, je connais pas du tout (bouh, le nul), mais j'adore a priori, parce que je suis quelqu'un qui n'a pas de personnalité, en fait, et que si on me dit "c'est bien", je pense "ben oui, absolument."
Bon, sans déc', ça donne envie, et c'est quand même ça le principal.

Écrit par : Franswa P. | 09/02/2007

moi aussi le zeller je l'ai lu.
waouw pour une fois je lis un truc comme vous.
et faites gaffe pdf vous faites de la pub pour Gi*ert...ça va agacer!

Écrit par : lapetitebrune | 09/02/2007

Est ce que ce que j'ai écrit plus haut a un sens, en fait ?
Franchement, aucune idée.
En tout cas, c'est secondflore qui doit être en ce moment TROP content de m'avoir rencontré. Enfin, que je me sois incrusté, plutôt...

Écrit par : Franswa P. | 09/02/2007

> Cassiopée : une des règles d'or, avec les livres, c'est de ne pas trop se forcer, hein...

> AD : Les Funambules sont sur l'étagère derrière moi depuis au moins 8 ans, achetés à la librairie Kléber, si je me souviens bien... L'éloge de la pièce manquante n'y est plus depuis lgtps, deux fois acheté, deux fois prêté et jamais rendu...

> Franswa : mais si, bienvenue sous la tente ! j'avions compris, quand même - et j'aime beaucoup les "sans dec" ;)

> Petite Brune : ... et il vous en reste un souvenir ? (de Zeller, je veux dire. pas de Gi*ert ;)

Écrit par : secondflore | 09/02/2007

Toujours lire la dernière page.
g.
[politique de la non-surprise]

Écrit par : gaBree | 10/02/2007

Oh tu sais, je peux en trouver d'autres.
"Sans dec'", ok, mais aussi "trop cool", "chan-mé" et "c'est trop ouf'".
Ca assure un max, ton site, sans dec', c'est trop incroyable comment ça déchire. Moi, j'suis chir'dé quand je vois ass'.
Allez, luss', man.

Écrit par : Franswa P. | 10/02/2007

Gilles a passé un week end à lire le Bello sans désserrer les dents. Il l'a enfin lâché, je vais m'y attaquer. Et sinon j'ai vraiment hâte d'avoir un avis objectif(évidemment...) sur Zellner.

Écrit par : lidell | 10/02/2007

> GaBree : jamais ! (je dirais même, quand l'envie est déjà là, ne pas lire de critiques...)

> Franswa : sans dec mec, trop d'la balle com ça déchire d'écrire com ass' (bon, jé pa la bonne ortograf mé savavnir), cé clair demain j'ouvre un skyblog !!

> Lidell : bon, sur Zeller je ne vais pas faire trop de teasing, j'avoue que je ne sais pas trop quoi dire...
En revanche, si Bello te laisse un peu de répit, il faut qu'on parle. D'autres livres. Qui n'existent peut-être pas encore...

Écrit par : secondflore | 10/02/2007

oui, ça fait trop longtemps qu'on ne s'est pas vus ! sinon ça y est je suis plongée dans Bello ;)

Écrit par : lidell | 11/02/2007

Et ils sont bien, ces Funambules?

Écrit par : A.D. | 11/02/2007

Cé tro coul le 21M siècl, on é de + en + 1teligen.

Écrit par : Franswa P. | 11/02/2007

> Lidell : eh oui, comptons les jours... ;)
> AD : peu de souvenirs... Inégaux, je dirais (c'est un recueil de nouvelles). "Pour les fans", comme disent les critiques rock.
> Franswa : cétrovré, p'tain. en plusse, avec skyblofs on a oci l'1telijens colectiv.
(allez, rêvons : peut-être meme qu'au XXIIe on sera aussi de moins en moins cons... ;)

Écrit par : secondflore | 11/02/2007

Les Funambules et Eloge de la pièce manquante sont tous les deux encore disponibles sur amazon.fr. Pas la peine d'aller jusqu'à Strasbourg Saint-Denis.

Écrit par : Pascal N. | 11/02/2007

Mais si, allons, un petit effort !
[ton ironique]
g.

Écrit par : gaBree | 12/02/2007

http://www.liberation.fr/transversales/portraits/234537.FR.php

portrait dans libé du Bello en question(s)...

Écrit par : arnaud m. | 12/02/2007

merci pour ce lien Arnaud, ça donne envie de le lire ... (avec ce que 2nd flore avait dit, je préfèrais attendre l'année prochaine, pour ne pas avoir trop à attendre avant de lire la suite)

Écrit par : cassiopée | 12/02/2007

> Pascal : je n'ai rien contre Amazon, mais tout pour les librairies... fussent-elles d'occase.

> gaBree : paresseux comme je suis ?? :)

> Arnaud : vu ! je connaissais son parcours, pourtant, mais en le lisant, j'ai pensé très fort au titre de cette note. "Bello, salaud !", c'était surtout pour rire, mais là je l'ai pensé très fort... Jusqu'à la fin du portrait : "il dit qu'il ne faut pas trop de gens comme lui." Alors là oui, je respire...

> Cassiopée : vraiment, je recommande de ne pas attendre - pour avoir deux fois le plaisir, en qq sorte.

Écrit par : secondflore | 12/02/2007

fini ! un peu frustrée sur la fin...comme prévu.

Écrit par : lidell | 12/02/2007

Fini aussi. super et merci.

Écrit par : tofu | 22/02/2007

> Tofu : voilà qui fait plaisir ! on en reparle au Tome II...

Écrit par : secondflore | 23/02/2007

Le tome 2 vient de sortir. Ca s'appelle "Les éclaireurs".

Écrit par : wally | 10/02/2009

Écrire un commentaire